Faire des nœuds parfaits – Conseils & Tutoriels

Petite leçon de nœud – Origines & Tutoriels

Les noeuds cadeaux expliqués

A l'Origine

Le Noeud Cadeau

Un nœud est un ruban transformé qui prend forme. La magie ajoutée par un geste précis pour lui donner vie. Le ruban se plie, se gonfle, se tord, se métamorphose. Un peu comme une chrysalide qui, en ouvrant son cocon, devient papillon.

Le nœud vient se poser sur le cadeau et apporte la petite touche finale, celle avec laquelle la grâce arrive.

Nous demandons conseil aux experts de la Cérémonie Cadeau d’Impression Originale pour comprendre comment réaliser des nœuds parfaits. Une fois le paquet cadeau réalisé, il se pose souvent la question de comment finaliser le cadeau avec le détail qui fera mouche… Un joli nœud est pour Impression Originale essentiel à la finition du paquet cadeau. Il est choisi de manière à répondre aux couleurs des motifs du papier cadeau.

La fondatrice d’Impression Originale a souhaité rendre accessible le savoir-faire de notre maison : « nous avons la volonté de partager notre savoir-faire à travers des tutoriels de qualité, avec des vidéos simples et sans mots pour ne pas créer de barrière linguistique. Nous croyons au partage des techniques et des savoir-faire, il n’y a pas de chasse-gardée qui tienne. Ce qui compte, c’est que les gens prennent du plaisir à reproduire notre savoir-faire et réaliser de très beaux cadeaux. » La maison Impression Originale s’attache aussi à répondre aux attentes des plus timorés ou des frileux des arts manuels.« Nous avons développé une gamme de nœuds prêts à poser : le nœud arrive déjà parfaitement fini, il vous suffit de le coller avec l’aide de sa petite gommette double face sur votre cadeau. Le résultat est ainsi toujours parfait. »

LE NŒUD ET SON VOCABULAIRE

Une définition polymorphe

Si l’on prend la définition du mot « nœud » éditée par le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, il s’agit d’un enlacement d’un objet flexible, entrelacement de deux ou plusieurs extrémités d’objets flexibles (cordes ou fils) destinés à les réunir. De nombreuses définitions cohabitent autour de la notion de nœud qui s’étire de son utilisation navale à l’intrigue d’une affaire policière, en passant par la protubérance plus ou moins saillante produite à l’extérieur d’un végétal. Oui, et encore beaucoup d’autres ! Les nœuds semblent avoir toujours été utilisés de la main des hommes comme le prouvent des découvertes archéologiques sur des nœuds techniques d’accroche retrouvés sur un hameçon (nœud de cabestan) de plus de 10.000 ans au Danemark. Des descriptions de nœuds décoratifs chinois sont relevées sous les dynasties des Tang (618-907) et Song (960-1279) en Chine.

L’origine des nœuds est avant tout pratique et leur utilisation s’est énormément développée dans le matelotage pour la navigation maritime. Ce sont des nœuds de cordage qui ont été répandus à l’escalade, la spéléologie ou la pêche. Une classification des nœuds existe pour recenser la multiplicité des nouages existants et regroupe les nœuds sous les catégories suivantes : nœuds d’arrêt, nœuds d’ajouts, nœuds de boucle, nœuds d’accroche, nœuds décoratifs, nœuds de rangement…

Ce qui nous intéresse ici, ce sont les nœuds que l’on appelle « décoratifs ».

Les nœuds décoratifs sont appréciés pour leurs qualités esthétiques (forme, symétrie et équilibre) tout en revêtant parfois une utilité pratique, comme les nœuds qui viennent maintenir un col, un chapeau, une coiffure ou fermer des paquets cadeaux (au hasard !). Ainsi le nœud vient orner le présent tout en permettant de maintenir le papier plié plaqué sur l’objet qu’il recouvre.

Dans la littérature et les modes d’emploi, nous retrouvons de nombreuses mentions des nœuds décoratifs. Les nœuds ornementaux sur les chapeaux de dames en 1918 sont un parfait exemple :

« On place un nœud de galon argenté au pied et derrière une calotte drapée de panne ou de velours noir (…). Les nœuds se font longs et étroits, n’ayant pas les envolées tapageuses des chapeaux d’avant-guerre « .

Noeud : le lexique technique

Parlons "noeud"

Pour bien comprendre comment se constitue un nœud, il convient de commencer par poser les bases du lexique technique. Voici les plus courants :

 

Le ruban est un ornement de tissu, plat et étroit, en fibres naturelles ou synthétiques ou en fils de métal ductile. Le ruban satin est le plus communément utilisé en tant que noeud de cadeau car il a une très bonne tenue et renvoie bien la lumière.

Le courant est l’extrémité d’un bout qui sert à former le nœud. Cette extrémité est à opposer au dormant qui constitue la base fixe.

La ganse ou la boucle est le nom donné à une portion du ruban courbé lorsque l’on fait revenir l’une des deux extrémités d’un nœud sur elle-même au travers du nœud, sans la croiser avec une autre extrémité ou boucle.

La demi-clé correspond au passage du ruban sous lui-même.

Le pan est une portion du ruban qui est le prolongement du nœud, il est souvent lâche et les pans retombent de manière symétrique.

Le coeur du nœud représente sa partie centrale qui peut être à plat, avec un effet de torsion ou doublé. Il peut être posé à plat ou avoir un effet de torsade pou lui donner du gonflant. Le coeur est en général la dernière étape du noeud.

Home Impression Originale satin ribbon unfolding on a blue background

LE NŒUD DANS L’HISTOIRE

L’origine du nœud : remontons le fil de l’histoire

D’un point de vue étymologique, le mot « nœud » est un dérivé de l’ancien français « neu », du latin « nōdus ».

Remonter à l’origine du nœud est complexe et certainement millénaire. La main de l’Homme primitif a rapidement compris l’intérêt de façonner des nœuds avec des racines ou des lianes, des poils, des boyaux et du cuir d’animaux. Et ce probablement avant l’âge de pierre. A titre d’illustration, les haches en silex découvertes par les paléontologues étaient jadis munies de manches en os ou en bois qui se sont décomposés et ont disparu depuis longtemps, de même que le cordage qui attachait ces deux pièces. Certains nœuds remontent à aussi loin que 100 000 ans, mais il ne subsiste aucune preuve tangible de leur existence.

Par la suite, de nombreuses représentations ou restes de cordages noués ont été identifiés par des archéologues. Les derniers habitants des cités lacustres suisses de l’âge de pierre fabriquaient des cordages, en plus d’être d’habiles tisserands. L’un des plus anciens nœuds jamais retrouvés a été découvert lors de l’excavation d’un site submergé sous 3 mètres d’eau de mer au large des côtes du Danemark. À un hameçon vieux de 10 000 ans était rattaché un bout de tendon ou de boyau au moyen d’un nœud connu de nos jours sous le nom de demi-clef à capeler (ou nœud de cabestan). En 1923, à Antrea (région de la Finlande d’avant-guerre), on a retrouvé dans une tourbière un morceau de filet de pêche intact, qui datait, selon les scientifiques, de 7200 av. J.-C.

« Bien des nœuds, en particulier les plus simples, semblent être universels sur le plan culturel», font remarquer Donald P. Ryan et David H. Hansen (A Study of Ancient Egyptian Cordage, British Muséum, 1987)

LE NOEUD DANS L'ART

Les représentations du noeud dans la peinture

La représentation des nœuds décoratifs dans la peinture est particulièrement féconde pendant 4 siècles, soit du 16ème au 19ème. Figure majeure de l’histoire de l’art, Diego Velázquez représente les atours de la famille royale d’Espagne, dans le beau portrait de l’infante Marguerite en bleu. Des boucles d’oreille, à la broche pour la coiffure ou les éléments décoratifs de la robe : tout n’est que beaux noeuds bleus. Un siècle plus tard, le célèbre portrait de Madame de Pompadour, favorite du roi Louis XV par le peintre François Boucher, la présente avec un corsage entièrement recouvert de nœuds. Un autre portrait du 18ème siècle de Jean-Marc Nattier conservé au Louvre, dépeint la fille de louis XV “Madame Adelaïde” dans une toilette opulente et délicatement ornée de nœuds alors que dans une subtile mise en abîme elle est elle-même  occupée à faire… des noeuds.

Jean-Marc Nattier, “Madame Adelaïde”

L'Éclipse journal hebdomadaire BNF

Revue comique illustrée de 1877, extrait “L’Eclipse” p259

LES NOEUDS DANS LA LITTERATURE

Les noeuds dans les écritures

Les noeuds dans la littérature française sont bien représentés, en commençant par Voltaire au 18ème siècle qui dans son essai sur les mœurs et l’esprit des nations, mentionne les noeuds “les Péruviens transmettaient les principaux faits à la postérité par des noeuds qu’ils faisaient à des cordes” ou encore Béranger au 19ème siècle qui dépeint des habitudes vestimentaires d’une époque “En refaisant des noeuds à ses lanières, Il [Grippeminaud] me poursuit encor d’un oeil sournois. » Une revue comique illustrée de 1877 dénommée “L’Eclipse” relate régulièrement l’accessoirisation faite des noeuds comme sujet central de coquetterie féminine “Carmen s’assied, fouille dans le chiffonnier, en tire des épingles, des chiffons multicolores, et se met en mesure de construire un noeud de velours et de soie.

TUTORIELS VIDEOS

Noeud Satin Double-boucles n°241

Taille finale : 120mm de long x 25mm de large

Pour réaliser ce nœud, il vous faut :

Nous indiquons les repères vidéo en fin d’étapes.

1. Positionnez le ruban à plat. Rabattre le côté gauche sur 10 cm (la boucle fait 5cm). Coller le bout gauche au centre avec une fine ligne de colle chaude. 0:24 – 0:25

2. Prendre le pan à droite et le rabattre pour obtenir la boucle symétrique. Venir coller au centre avec une fine ligne de colle chaude. Ne pas couper. 0:25 – 0:26

3. Avec le même pan de ruban, retourner le ruban en sens inverse pour former la boucle du haut à gauche sur 4 cm (8cm en tout de ruban). Venir coller au centre avec une fine ligne de colle chaude. Ne pas couper. 0:26 – 0:27

4. Reprendre le ruban dans le mouvement opposé en le retournant en sens inverse pour former la boucle du haut à droite sur 4 cm (8cm de ruban). Venir coller au centre avec une fine ligne de colle chaude. Couper droit. 0:27 – 0:28

5. Avec le reste du ruban, découpez 7 cm de ruban avec des bords droits. Venir recouvrir au centre le cœur du nœud en veillant à ne pas trop serrer (plaquer) le ruban pour le laisser respirer et donner une sensation de légèreté. Venir coller au dos les bords droits. 0:29 – 0:31

6. Vous pouvez maintenant coller ce nœud sur votre paquet avec un petit point de colle, ou l’agrémenter d’une longueur de ruban par dessous pour un effet encore plus soigné. Et une fois le cadeau ouvert, nous vous recommandons de l’utiliser en tant qu’accessoire pour les cheveux, petite broche sur votre robe ou même en bracelet ! 0:31 – 0:51

TUTORIELS VIDEOS

Noeud étoilé en gros grain rouge

Pour réaliser ce nœud, il vous faut :

  • 50 mm de gros grain 25mm de largeur (voir notre sélection de rubans gros grain)
  • 48cm (4 x 12 cm) de gros grain 35mm de largeur
  • 1 paire de ciseaux
  • Colle liquide (en pistolet colle chaude pour une meilleure adhérence)

Nous indiquons les repères vidéo en fin d’étapes.

1. Coupez 4 bandes de 12 cm de gros grain 35mm 0:15 – 0:19

2. Coupez les extrémités des bandes par une queue de pie en pliant le ruban en deux sur lui-même. Prenez le même angle de découpe pour une belle symétrie. Répétez l’opération pour les 4 bandes. 0:19 – 0:37

3. Venez faire des pinces papillons au centre de chacun des 4 bandes. La pince papillon se travaille avec un pincement en deux dans le sens de la longueur (coller au centre avec de la colle chaude liquide), puis rabattre sur la moitié de la hauteur de part et d’autre et venir coller. Vous obtenez un joli petit papillon à pli central. Répétez l’opération pour les 4 bandes. 0:38 – 1:08

4. Prenez les 5cm de gros grain 25mm, pliez-le en deux pour créer un petit cœur. 1:09 – 1:30

5. Venez assembler les 4 bandes sur la partie centrale du papillon entre elles. 1:31 – 1:44

6. Venez l’entourer au centre des 4 bandes papillons solidaires et collez par derrière. 1:45 – 1:55

7. Vous pouvez maintenant coller votre nœud sur votre beau paquet cadeau. Et voilà ! 1:56 – 2:16

TUTORIELS VIDEOS

Nouer un noeud en satin

Pour réaliser ce nœud, il vous faut :

Nous indiquons les repères vidéo en fin d’étapes.

1. Commencez par estimer la longueur de ruban dont vous allez avoir besoin. Pour obtenir un nœud en croix, il vous faut 4 fois la longueur et 2 fois la largeur du paquet.

2. Étalez votre ruban à plat à l’horizontal. Venez positionner votre paquet face finale au centre du ruban déroulé (le dos du paquet est face à vous).

3. Enserrez la largeur du paquet avec le ruban bien plaqué à plat, et au centre faire une demi-clef avec le ruban en faisant un angle à 90°.

4. Retournez le paquet et posez-le à plat en vérifiant que le ruban est bien à plat dessous. Saisissez les rubans en haut et bas au centre du paquet. Faire passer les rubans du haut et du bas sous la bande horizontale. 00:38 – 00:52

5. Recentrez bien la croix sur le paquet cadeau. Saisissez les 2 pans haut et bas du ruban et venez faire un nœud au centre pour bloquer les rubans. 00 :52 – 1:06

6. Avec les 2 pans, venez faire un joli nœud sur le dessus du paquet en créant 2 boucles de taille égale et en venant les nouer entre elles. Faites bien passer la boucle par dessous pour que le nœud soit dans le bon sens. 1:07 – 1:18

7. Ajuster les boucles du nœud en les gonflant et en faisant bien descendre les pans vers le bas. 1:20 – 1:26

8. Puis venez couper en diagonale les pans pour un look plus élégant. 1:26 – 1:42

POUR ALLER PLUS LOIN

Bibliographie

Partager cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *